lundi 14 juillet 2014

Réservistes d’hier et d’aujourd’hui par Sécurité des systèmes juridiques

Après le choc de la défaite de 1870, l’une des réactions de la France est d’instauré légalement un régime de réserve afin de disposer de forces supplémentaires en cas de conflit armé. En effet, la déroute de 1870 a notamment mis en exergue la fragilité de l’armée française sans force supplémentaire de réserve. 
La loi du 27 juillet 1872 souligne le principe d’universalité en énonçant : « Tout Français [...] peut être appelé, depuis l'âge de vingt ans jusqu'à celui de quarante ans, à faire partie de l'armée active et des réserves ». 


Cette loi sera renforcée par la loi du 21 mars 1905 ainsi que par la loi du 7 août 1913. Cette dernière rétablit le service militaire à trois ans et allonge les obligations, jusqu'à onze ans, de service dans l'armée de réserve. Elle reconnaît aux officiers de réserve la possibilité de participer à des périodes annuelles de quinze jours en contrepartie de la perception d'une solde.

Lire l'ensemble de l'article sur le blog Sécurité des systèmes juridiques appartenant à EchoRadar.

Aucun commentaire: