dimanche 20 juillet 2014

Dossier ER été 14 par Cyberland : Polytechniciens sous la mitraille

Cet article est la première contribution deThierry Berthier au dossier EchoRadar "Eté 1914, un autre monde ?". "Des grandes Ecoles à la Grande Guerre - Polytechniciens sous la mitraille" sera suivi d'une seconde partie intitulée "Des grandes Ecoles à la Grande Guerre - Le sacrifice Normalien".

1 - Le sacrifice de Younes Résal 
55 ème d'Artillerie, 5 août 1914, le sous-lieutenant Younes Résal à sa mère, Julie « Ainsi, voilà donc la guerre déclarée, tout est déclenché ! Pour ma part sois sans inquiétude jusqu'à nouvel ordre, car je ne verrai pas de casques à pointe, à mon grand regret, avant quelques jours. Je suis à la 22ème batterie de renforcement du 55ème d’Artillerie : nous sommes donc faits pour remplacer ceux qui nous précèdent, ou dans le cas où le territoire serait envahi. Puissions-nous être à l’abri d’une pareille chose ! Puissions-nous quand même faire du bon ouvrage !

Aucun commentaire: