vendredi 9 mai 2014

Le cyberélectronique à la Chinoise

Le cyberélectronique n'est pas qu'un concept occidental. Il revet des formes différentes mais les mêmes causes ayant les mêmes effets, cela s'impose progressivement dans les reflexions stratégiques de divers pays. Au Etats-Unis, l'US Army développe le principe de CEMA (cyberelectromagnetic activities) dans son FM-3.38. En Chine, le concept développé est l'INEW (Integrated network electronic warfare). 
Dans son très interessant document de mars 2014 nommé The chinese PLA and information warfare (Army war college, Strategic studies institutes), le colonel Larry M. Wortzel montre comment l'armée Chinoise intègre le cyber, le Sigint, la guerre électronique, certaines frappes ciblées (par exemple contre les satellites) et la guerre de l'information. 
Cette indispensable coordination est appréhendée comme un facteur de victoire pour une armée moderne, le combat étant pensé comme un affrontement de systèmes. L'INEW serait selon lui une modernisation du concept soviétique de combat radioélectronique qui visait à neutraliser tactiquement 30% des forces de l'OTAN par le brouillage et autant par la destruction par les feux. Cette étude de l'INEW a la grande qualité de s'appuyer à la fois sur des sources américaines mais aussi chinoises. Cette monographie est bienvenue pour faire évoluer le débat actuel sur le développement du cyber dans les forces et l'art de la guerre. 

The PLA’s command, control, communications, computers, intelligence, surveillance, and reconnaissance programs support the ground forces, navy, air force, missile forces, nuclear doctrine, and space warfare. China’s military doctrine depends on incorporating information technology and networked information operations. The PLA’s operational concepts for employing traditional signals intelligence and electronic warfare have expanded to include cyber warfare; kinetic and cyber attacks on satellites; and information confrontation operations across the electromagnetic spectrum. As this monograph explains, the PLA used innovative means to expand on Cold War Soviet doctrine on “radio-electronic combat,” which called for a combination of jamming and precision air,missile, and artillery strikes on North Atlantic Treaty Organization forces. The Chinese military, however, apparently intends to conduct these activities at the tactical, operational, and strategic levels of war, envisioning attacks on an enemy’s homeland critical infrastructure and points of embarkation.

Aucun commentaire: