mercredi 29 janvier 2014

Il faut lire Cybertactique : conduire la guerre numérique

Je recommande vivement la lecture de Cybertactique : conduire la guerre numérique de Bertrand Boyer (prix du FIC 2014) qui traite de tactique dans le cyberespace mais aussi de tactique générale. Rendez-vous chez vos libraires, en ligne ou non.

La cyberguerre n’aura peut-être pas lieu, mais il n’y aura plus de guerre sans « cyber ». C’est sur ce constat que l’auteur poursuit son étude de la conflictualité dans le cyberespace.
Que l’on évoque l’opération Olympic Games, les programmes de surveillance des communications électroniques (PRISM) ou les campagnes d’espionnage massif attribuées à la Chine, plus aucun décideur  ne peut aujourd’hui s’affranchir d’une étude du sujet ni même d’une évaluation de ses conséquences dans la conduite des affaires du monde. Ce livre s’articule donc en trois parties qui, cherchant à faire le lien entre la cyberstratégie et la tactique (Livre I), nous amènent à traiter des opérations dans le cyberespace (Livre II), puis s’interroge sur l’impact du cyberespace sur les différentes fonctions opérationnelles (Livre III). L’auteur explore également le concept d’insurrection numérique et met en perspective les évolutions récentes des outils offensifs sans rebuter les moins technophiles.
Véritable guide à l’usage du décideur confronté à la conflictualité numérique, ce livre pose les bases d’une « tactique » adaptée au cyberespace. Privilégiant une approche pluridisciplinaire où géopolitique, technique, tactique et histoire se mêlent, cet ouvrage vient enrichir le courant naissant d’une école française de cyberstratégie.

Aucun commentaire: