lundi 8 juillet 2013

Snowden : une mise en perspective bienvenue !

Tout a été dit... et son contraire sur l'affaire Snowden. Beaucoup d'incompétence (technique et stratégique) a été étalée de la part de nombreux commentateurs qui ne connaissent rien ou pas grand chose sur ce sujet. Je profite de la publication sur Internet d'un billet du général (2S) Jean-Marc DEGOULANGE, Président de l’Association de la Guerre Electronique de l'Armée de Terre (AGEAT) pour vous faire partager son point de vue éclairé :  Affaire Edward SNOWDEN : un non-évènement ? Ou plutôt si ! Avec la mise en évidence d’une révolution conceptuelle et doctrinale pour des opérations électroniques.


US Gov


Les révélations E. SNOWDEN : un non évènement !
Edward SNOWDEN, qui a travaillé au profit de la NSA (National Security Agency), a fait des révélations sur les agissements de l’Agence qui ont été relayées par plusieurs médias dans le monde, déclenchant, notamment dans les pays européens, surprise et indignation. Ses révélations portent sur PRISM, programme de surveillance électronique qui collecterait des données sur Internet relatives aux mails, aux communications téléphoniques, aux forums de discussion, aux photos, vidéos, etc. et qui s’appuierait également sur des accès auprès de fournisseurs de services électroniques américains (Microsoft, Google, Yahoo !, Facebook, YouTube, Skype, AOL, Apple etc.). Lire la suite sur le site de l'AGEAT.

Dans ce billet vous verrez apparaître le concept d'opérations électroniques qui se rapproche de celui de combat cyber-électronique qui fait son chemin en France (voir CNRS et CREC-AGS-CEIS), aux Etats-Unis (CEMA et USMC) et en Chine (INEW).

Lire aussi :

  • Affaire Snowden. Des points de vue différents sur AGS (ici et ici)
  • Wikileaks ou le paradoxe de la transparence (RDN num).


Aucun commentaire: