dimanche 30 décembre 2012

Cyberoffensive dans l'exercice Velayat 91


La marine iranienne aurait intégré un exercice de cyberdéfense dans son exercice (en cours) Velayat 91.  Ce qui est intéressant, c'est que la cyberdéfense est travaillée dans le cadre d'un exercice de plus grande ampleur. Il ne s'agit pas de cyber envisagé uniquement contre le cyber. Au passage, cela permet de dire au monde que l'Iran dispose de capacités offensives et qu'il développe des softs pour "contrecarrer" l'attaque. Ceci constitue sans doute un nouvel épisode de la dialectique dissuasive entre l'Iran  et les Etats-Unis.

(c) US DoD
Le porte-parole des manœuvres spécialisées "Velayat 91"de la marine iranienne a fait part du test réussi de la guerre cybernétique active, effectuée, lors des manœuvres. L’amiral Amir Rastegari a indiqué, samedi soir, lors d’une interview avec l’agence d’information internationale Tasnim, que l’exercice de la guerre cybernétique active a eu lieu, pour la première fois, et avec succès, lors des manœuvres "Velayat 91".  «Dans cette simulation de guerre cybernétique, des hackers de la force attaquante pénétraient les réseaux de leur cible d’attaque, alors que le groupe cybernétique des forces navales de l’armée iranienne, qui s’était informé de cette pénétration, a contrecarré l’attaque, avec ses soft-wares nationaux», a-t-il précisé, ajoutant qu’au deuxième jour des manœuvres "Velayat 91", l’opération des forces de l’armée iranienne, face aux forces assaillantes fictives, a été effectuée, avec succès, tandis que le sous-marin «Tareq» chassait les unités assaillantes.  Lire l'article sur IRIB.



91 correspond à l'année 1391 du calendrier persan.

Aucun commentaire: